Développer un système d’avertissement sur les quais? Des étudiants relèvent le défi!

Mercredi 25 octobre 2017 — Malgré la ligne jaune qui indique la distance de sécurité, les tableaux et les systèmes d’annonce vocale, de nombreux voyageurs demeurent encore trop près du bord des quais de gares. Cela constitue un danger potentiel : lorsque des trains sont en passage, un mouvement ou un coude qui dépasse peuvent avoir de lourdes conséquences. C’est pourquoi HR Rail, Infrabel et la SNCB ont lancé un défi à tous les étudiants des écoles techniques de Belgique : développer un système d’avertissement afin d’éviter ce type de situation.

42 écoles techniques se sont inscrites à cette septième édition de BERT (Belgian Railways Competition for Technicians) : un record ! Ce concours  rapproche les écoles et le monde de l’entreprise. Il encourage aussi les élèves participants à postuler au sein des Chemins de fer belges.

En collaboration avec HR Rail, la SNCB et Infrabel recherchent en permanence des candidats motivés afin de construire le train et les infrastructures ferroviaires de demain. Pour y parvenir, une moyenne de 2.000 nouveaux collaborateurs par an, des profils techniques pour plus de la moitié, sera nécessaire. Les masters, les bacheliers ou les diplômes de l’enseignement secondaires supérieurs sont les niveaux d’études les plus demandés.

Un système d’avertissement pour les trains en passage

Pour la SNCB et Infrabel, l’amélioration de la sécurité du trafic ferroviaire et des voyageurs constitue une priorité. Chaque jour, la SNCB transporte 850.000 voyageurs dans 3.500 trains sur le réseau ferroviaire belge le plus dense du monde. Certains trains « intercity » ou internationaux traversent des gares ou des points d’arrêt à grande vitesse. C’est pourquoi la SNCB et Infrabel ont déjà réalisé d’importants investissements dans des tableaux d’affichage ou des systèmes d’annonces vocales pour avertir leurs clients. Grâce à BERT, HR Rail, la SNCB et Infrabel convient les élèves participants à faire encore mieux.

Un record de participation

50 écoles étaient présentes lors du  lancement du concours le 11 octobre 2017. Le projet et le règlement leur ont été présentés. 42 écoles se sont inscrites, ce qui représente une augmentation de 40% parmi les participants par rapport à l’année passée.

Ces élèves travailleront sur leur projet durant toute l’année scolaire. Des ingénieurs de la SNCB et d’Infrabel procéderont à des évaluations intermédiaires et leur fourniront un encadrement professionnel. La finale se déroulera le 16 mai 2018 à Train Word, le musée de la SNCB. Les 15 écoles qui auront le meilleur projet pourront y présenter un prototype. Les lauréats remporteront un superbe prix.

A propos de la SNCB:

La SNCB est la société anonyme belge de droit public qui garantit l’exploitation et la commercialisation de services de transports ferroviaires national et international de voyageurs. Elle est en charge également de la gestion du matériel roulant. Elle est propriétaire des bâtiments de gare, des parkings et parkings pour vélos, des espaces de location de vélos et des abords des gares. En outre, elle assure les activités de sécurité et de gardiennage sur le domaine ferroviaire. Elle compte environ 20 000 employés.

A propos d’Infrabel:

Infrabel est la société anonyme de droit public responsable de la gestion, de l'entretien, du renouvellement et du développement du réseau ferroviaire belge. L'entreprise est également responsable de l’octroi des droits de passage aux opérateurs belges et étrangers. La structure particulière de l’actionnariat d’Infrabel garantit sa totale indépendance. Infrabel a été créée au 1er janvier 2005 après la scission des Chemins de fer belges. L'entreprise emploie actuellement quelque 11.400 personnes et réalise un chiffre d'affaires d’environ 1,1 milliard d’euros (2016).

Lancement BERT 2017-2018

Lancement BERT du 11 octobre 2017