Le concours technologique BERT récompense les écoles techniques

Lundi 22 mai 2017 — HR Rail, la SNCB et Infrabel ont organisé aujourd’hui à Train World, le musée de la SNCB, la finale du concours technologique BERT (BElgian Railways competition for Technicians). Après une année scolaire de travail, les élèves de 15 écoles techniques ont présenté leur solution à un défi lancé par la SNCB et Infrabel. Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB, a remis le premier prix pour la mission SNCB.

La sixième édition du concours BERT a débuté en octobre 2016. Cette année, les étudiants du troisième degré de l’enseignement technique ou professionnel (dont l’orientation d’étude est la "mécanique", "l’électricité" ou “l’électronique”) ont pu choisir entre une mission de la SNCB ou d’Infrabel. Cet exercice pratique rapproche les écoles et les entreprises et encourage les élèves participants à postuler au sein des chemins de fer.

Mesurer la fréquentation des trains

La SNCB veut un trafic ferroviaire fluide et sûr ainsi qu’un service optimal pour ses clients. Actuellement, les voyageurs ne savent pas où se trouvent les places assises encore libres avant d’embarquer. De plus, l’affluence lors du débarquement ou de l’embarquement peut être source de retards. Déterminer le nombre exact de personnes assises dans chaque voiture permettrait à la SNCB de mieux organiser les flux de voyageurs. C’est pourquoi, elle a mis les élèves au défi de développer un système qui compte en temps réel le nombre de voyageurs dans un train.

Jerrycan électrique

Après les éoliennes du « train à voile » et les panneaux solaires du Peerdbos, Infrabel continue de s’investir dans d’autres projets d’énergie durable. Infrabel dispose ainsi d’un certain nombre de camionnettes électriques qui peuvent éventuellement être utilisées durant les déplacements des services d’entretien techniques. Ici, le défi principal est d’avoir une capacité de batterie suffisante pour ces véhicules. C’est pourquoi les écoles ont reçu pour mission de développer un « jerrycan électrique ».

 

Les lauréats sont...

Le jury, composé d’experts techniques a suivi et accompagné les élèves. Lors de l’évaluation de leur travail, il a été tenu compte du concept, de l’application pratique et du respect des objectifs.

Le jury a récompensé les écoles suivantes:

• 1er prix SNCB: VTI Diksmuide
• 2è prix SNCB: VIIO Tongeren
• 3è prix SNCB: Athénée royal d’Ans
• 1er prix Infrabel: VTI Torhout
• Prix du jury : Githo Nijlen
• Prix du jury : TI Sint-Paulus Mol
• Prix du public: VTI Kortrijk

A propos de la SNCB:

La SNCB est la société anonyme belge de droit public qui garantit l’exploitation et la commercialisation de services de transports ferroviaires national et international de voyageurs. Elle est en charge également de la gestion du matériel roulant. Elle est propriétaire des bâtiments de gare, des parkings et parkings pour vélos, des espaces de location de vélos et des abords des gares. En outre, elle assure les activités de sécurité et de gardiennage sur le domaine ferroviaire. Elle compte environ 20 000 employés.

A propos d’Infrabel:

Infrabel est la société anonyme de droit public responsable de la gestion, de l'entretien, du renouvellement et du développement du réseau ferroviaire belge. L'entreprise est également responsable de l’octroi des droits de passage aux opérateurs belges et étrangers. La structure particulière de l’actionnariat d’Infrabel garantit sa totale indépendance. Infrabel a été créée au 1er janvier 2005 après la scission des Chemins de fer belges. L'entreprise emploie actuellement quelque 11.400 personnes et réalise un chiffre d'affaires d’environ 1,1 milliard d’euros (2016).

1er prix SNCB: VTI Diksmuide
1er prix Infrabel: VTI Torhout
2è prix SNCB: VIIO Tongeren
Présentation des projets
Remise des prix
Arnaud Reymann Porte-parole Infrabel
Thierry Ney Porte-parole SNCB at SNCB