Les Chemins de fer belges ont déjà recruté 1.323 nouveaux collaborateurs

Mardi 1 août 2017 — Fin juin, HR Rail, l’employeur juridique des Chemins de fer belges était en avance sur ses prévisions en matière de recrutement.  Sur les 2.500 engagements prévus en début d’année, 1.323 nouveaux collaborateurs ont ainsi déjà été engagés. Des résultats encourageants qui s’expliquent principalement par des actions de proximité et des processus simplifiés.

Au 30 juin 2017, HR Rail a atteint le chiffre de 1.323 recrutements  depuis le début de l’année. Ceci représente une hausse de 41%,  par rapport à la même période de l’année dernière. En ce qui concerne la répartition par entité, 820 nouveaux collaborateurs ont rejoint les rangs de la SNCB, 473 ont été engagés à Infrabel et 30 à HR Rail.

Des actions de proximité et des processus optimalisés

Pour Mireille Protin, responsable du recrutement à HR Rail, ces résultats prometteurs s’expliquent par des actions diversifiées : « Nous organisons des Job Days localement, aussi bien pour la SNCB que pour Infrabel, et en collaboration avec ces entités. Nous avons aussi optimalisé certains de nos processus afin de gagner du temps dans le traitement des dossiers. Cela nous permet de conserver les bons candidats. »  Vu les besoins en profils techniques et leur pénurie sur le marché de l’emploi, HR Rail va poursuivre ses efforts pour organiser des actions de proximité et pour optimaliser les processus dans les années à venir.

Le point d’orgue : le Jobtrain

Parmi les différentes activités de recrutement, la toute première édition du Jobtrain, organisée en mars dernier  en collaboration avec la SNCB et Infrabel, a rencontré un franc succès. Sur les 350 candidats accueillis par nos ambassadeurs, 50 personnes ont été recrutées.

Des efforts ciblés

D’ici la fin de l’année, HR Rail poursuivra sa recherche de profils variés mais aussi spécialisés. Des efforts tout particuliers continueront d’être consacrés à la recherche de candidats conducteurs de train, accompagnateurs de train, techniciens ou ingénieurs. Dans sa recherche de nouveaux talents, l’employeur juridique des Chemins de fer demeurera fidèle à ses principes : recruter les meilleurs candidats avant tout pour leur potentiel mais aussi pour leurs qualités humaines.